À propos de moi...

Ma passion : vous donner l'inspiration

Une grande partie de mes forces, vient de mon parcours qui m’a permis d’acquérir de nombreux enseignements. Ma vie est ma plus belle école…

Je suis né en Macédoine, un pays très touché par la pauvreté et plus tard par la guerre civile, d’une mère Turque et d’un père Albanais. Ma famille était très pauvre.

Lorsque mon père est décédé j’avais 1 an et j’étais le plus jeune des 4 enfants. Ma maman est tout pour moi. Elle ne s’est jamais remariée et a sacrifié toute sa vie pour nous quatre. Elle n’avait rien à l’époque, mais elle nous a nourri et élevé avec beaucoup d’amour, de vraies valeurs et une très bonne éducation.

« Nous sommes tous égaux mon fils » disait-elle, « Il n'y a pas de différence entre nous les humains, il n’existe qu’un seul Dieu et il s’appelle AMOUR, il n’a ni religion ni politique. Fais ce que tu aimes dans la Vie et surtout ne fais jamais aux autres ce que tu n'aimerais pas qu’ils te fassent ».

Ces phrases ont été mon plus grand cadeau maternel et ces valeurs resteront toujours gravées dans mon cœur.

Depuis petit je rêve d’un Monde rempli de joie, de paix et d’amour, où tout va bien, où tout le monde s’aime, où tout le monde partage et s’entraide, UN MONDE OÙ TOUT EST POSSIBLE, cette vision est toujours présente dans mon esprit.

Arrivé en Suisse en 1989, j’ai travaillé dans la restauration et rapidement progressé, car j’aimais le contact avec les gens.

En 1996, j’ai rencontré Carla, la femme de ma vie. Nous nous sommes mariés, c’était le plus beau jour de mon existence. Nous avons eu deux adorables garçons, Eliot et Luan. Pour moi, la famille représente l’une des plus belles richesses que l’on puisse avoir. Encore un autre beau cadeau de la Vie.

En l’An 2000, je réalisais un de mes rêves, nous reprenions un restaurant avec mon épouse. En 2003, animés par une puissante envie de réussir, encore plus, nous vendions notre premier restaurant et investissions dans le deuxième. Tout allait très vite, une super réussite professionnelle…

Mais, petit à petit, je me sentais déconnecté de l’être que j’étais, coupé de mes émotions, de plus en plus fatigué, énervé et stressé. Je ne pouvais plus rire, chanter ni pleurer. Les 26 ans passés dans la restauration pesaient de plus en plus lourd.

Un lundi soir en décembre 2012, pendant le repas à la maison, mon fils avec un regard inquiet m'a demandé : papa ça va ? je lui réponds, pas trop ! mais tu vois avec maman c’est pour vous qu’on travaille, et là il me répond : tu sais avec mon frère on a fait un stage au restaurant pour vous faire plaisir, mais on a aucune intention de faire ce métier, tout ce qu’on veut c’est que toi et maman vous soyez heureux et que vous profitiez de la vie.

Tout a commencé à tourner dans ma tête, je me posais trop de questions…et j’ai fini par réaliser qu’en 26 ans je n’avais jamais fait de vélo, jamais été au cinéma avec ma femme, jamais accompagné mes enfants à l’école, jamais assisté à un de leur match de foot, jamais rencontré leurs profs, très rarement fêté Noël et Nouvel An avec eux, jamais fêté la Saint-Valentin avec ma femme. J’étais passé à côté de la vraie Vie et de l’essentiel… j’étais malheureux de voir qui j’étais devenu…je ne faisais que travailler.

Et puis un jour, j’ai ressenti l’envie de retrouver mon sourire et la joie de vivre de l’enfant que j’étais. Je me suis rappelé que tout était possible.

Etape par étape, le processus s’est mis en place. Nous avons d’abord vendu notre restaurant et là, j’ai commencé à réapprendre à vivre, à regarder autour de moi, apprécier tout ce que j’avais : La chance d’avoir une famille, d’être en bonne santé, en vie tout simplement…

Je me suis remis à lire, des livres de Gandhi, Mandela, Martin Luther King, beaucoup d’autres biographies et des livres sur le développement personnel. Tous m’ont nourri d’optimisme et inspiré, me faisant comprendre que nous avions chacun le droit d’avoir une deuxième chance et qu’il n’était pas trop tard pour VIVRE !

Petit à petit mon cœur s’est rempli d’amour inconditionnel pour qui je suis et de gratitude pour ce que j'ai. Je me sentais reconnecté à la Vie, à mon âme à l’Univers.

J’ai travaillé comme médiateur urbain à la Ville de Neuchâtel, suivi des formations en : écoute active à Genève, travailleur social hors murs à Bienne, médiation et gestion de conflits à Neuchâtel, développement personnel à Echallens, éducateur de rue à la Chaux-de-Fonds, coach de vie à Fribourg, et effectué plusieurs stages de découverte dans le social sur la région.

Alors que je croyais jusque-là trouver le bonheur et la réussite à l’extérieur de moi … je les ai découverts à l’intérieur de moi…

 

Tout est en chacun de nous, il suffit d'en prendre conscience.

Rien n’arrive par hasard. Tout arrive au bon moment et au bon endroit. Le bonheur ne s’obtient pas mais il se cultive et se pratique tous les jours de notre vie.

J’ai décidé d’affronter mes peurs, mes doutes, en me disant : «Ce sont mes défis. Chaque jour je vais les regarder en face et tout faire pour les dépasser».

Toute difficulté porte en elle un petit trésor, un cadeau que nous avons le pouvoir de transformer en opportunité.

Ce n’est pas facile, mais c’est possible, si le désir vient vraiment du plus profond de notre cœur.
 
Aujourd’hui, je comprends l’importance d’avoir écouté mes enfants, je réalise à présent combien Neuchâtel et la Suisse m’ont apporté. J’ai envie à mon tour de donner, de faire ma part comme le petit colibri, en contribuant à un Monde de bonheur et de réussite pour tous.

J’espère que mon histoire résonnera en vous et qu’elle vous inspirera vous aussi à créer une vie pleine de santé, d’amour, de bonheur, de joie et d’accomplissement.
 

 

La légende du colibri

Un jour, dit la légende, il y eu un immense incendie dans la forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces quelques gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit : « Je sais que je n’y arriverai pas seul, mais je fais ma part ! »

Légende Amérindienne

Chaque instant de notre vie est un moment précieux et sacré...
Nous sommes tous responsables et concernés…petits et grands, de ce que sera le monde de demain...il n'est jamais trop tard pour changer et accéder au bonheur, à la joie et à la paix...
Le changement commence par des petites choses, par des petits gestes, par des petits pas, par moi, par toi et par nous tous ici et maintenant...
Soyons tous ce petit colibri !

Copyright ©2018

lepetitcolibri.ch

Tous droits réservés.